• Superbe image manga


    votre commentaire
  • encore des excuses... je suis désolée mais le blog est mort en ce moment. ma bonne excuse ?

    terminale S

    je suis désolée et sivous voulez vraiment que j'écrive sur le blog, laiisez des coms et je continuerai


    votre commentaire
  • mon scan est en panne alors ce sont des photos a partir de mon portable, désolée !

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • je me reveillais allongée dans un nuage de coton doux et blanc. je me relevais et découvrais un monde constitué d'une enfilade de portes, toutes les unes derriere les autres, toutes closes. les portes étaient chacune d'une couleur et d'une matiere différente. Je décidais de chercher a comprendre ou je me trouvais. tout autour de moi, des nuages et des portes. je m'approchais du bord du manteau de nuages, il n'y avait pas de sol, seulement une immensité vide et noire se confondant avec le ciel, d'un noir d'encre. je compris, aux reflets grisés dans le ciel que je me trouvais vraisemblablement dans le pendentif d'onyx que j'avais contemplé quelques secondes plus tot. je choisis de tester les portes. je m'approchais de l'une d'elles, faite de bois vert. j'abaissais la poignée et me retrouvais dans une piece sombre, carrée et sans aucune fenetre. la porte que je venais de franchir avais disparu. au milieu de la piece, sur une sorte de table basse en bois vert, se trouvait un éclat d'émeraude, dégageant une lumiere diffuse.

    -wouaouh !

    inconsciemment, je tendais la main vers l'émeraude et quand mes doigts entrèrent en contact avec la pierre, je ressentis une énergie, un éclair de compréhension, un de mes souvenirs volés me revenir, comme par magie. "Je suis Myriam et ma soeur jumelle, Malika et moi sommes les filles d'un grand notable du Royaume, un état de magie et de mystères". je rouvris les yeux. j'étais de retour dans la plaine de coton. quand je compris ce qui m'arrivais, je filai vers une deuxieme porte, faite de velours violet. je passais de porte en porte, retrouvant peu a peu tous mes ouvenirs de mon enfance au Royaume, jusqu'a mes trois ans, ou la guerre éclata. Le tyran, Crud, voulait kidnapper tous les enfants cartomanciens pour s'emparer de leur énergie magique. mes parents, Maralyne et Pier, m'avaient envoyée dans une famille normale pour me protéger de Crud. au fur et a mesure que je reprenais mes souvenirs, les portes s'éffacaient. quand il n'en resta plus aucune, je me retrouvais téléportée dans la maison d'Erm ( qui s'appelait vraiment Erm !).

    -euh salut ?

    ce que je vis étais assez surprenant. Zéphyr etait ligoté et bailloné, assis dans un coin. Erm et Malika buvaient tranquilement le thé en mangeant des speculoos. assez déconcertant. quand Malika me vit elle réagit instantanément : elle me prit dans ses bras en criant.

    -ma soeurette ! ma soeurette ! tu te souviens de moi maintenant ? je pouvais pas te le dire avant, sinon t'allait flipper... on va rentrer a la maison et lui botter le cul a ce Crud !

    CRAAC BOOOOM !!!

    la porte avait volé en éclats et les tueurs, les pantalons déchirés par des morsures de louve, entrerent en force dans la modeste masure d'Erm, qui commencait sérieusement a etre remplie. Ils pointerent leurs armes sur ma soeur et moi en hurlant des ordres.

    -Les mains en l'air ! tout le monde a terre ! pas un geste ou nous tirons !

    Un des tueurs qui portait un ridicule (et maintes fois reprisé) tricorne noir s'avanca et déclara :

    -Malika et Myriam Curaj, vous etes en état d'arrestation pour trahison et tentative de rebellion a l'encontre du Royaume. Par le pouvoir qui m'est conféré en temps que colonel des troupes de Crud, je vous fais prisonnieres politiques !!!

     


    votre commentaire
  • Voila mon dernier dessin !

    Une demande de Lilly gribouille


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires